fbpx

L’huile de coco un « pur poison » ou superaliment ?

Après la déclaration d’une professeur de Harvard
Décrivant l’huile de coco comme « pur poison » ;
Et un reportage d’Arte rediffusé début février
Incriminant lui aussi l’huile de coco,
Il y a de quoi se poser des questions…

Surtout quand tu sais que sur l’autre rive,
On la vend comme produit miracle,
Superaliment
Ou nouvelle star en cosmétique.

Véritable alliée santé ou nocive ?
Avant de bannir l’huile de coco de ta vie
Ou de l’adopter
Nous t’aidons à démêler le vrai du faux
Avec des détails “juicy”, big business et compagnie ! 😋


Chaque année, on dirait qu’une nouvelle étude contredit la précédente


Et les médias sautent sur la première occasion
D’abord l’huile de coco était mauvaise,
puis bonne,
puis elle est redevenue mauvaise.

Pour tout te dire, le truc qui nous embête un peu, c’est que
Les propos récents de tous les médias sur l’huile de coco
Se basent sur une seule et unique source :
Un rapport publié en 2017
Par l’American Heart Association
S’intitulant “Dietary Fats and Cardiovascular Disease: A Presidential Advisory from the American Heart Association”

Dans l’idée, c’est cool
Ils présentent une étude sur les liens entre gras et maladies cardiovasculaires
Dans la pratique, c’est beaucoup moins cool.

Tout d’abord, commençons par déterminer qui a financé l’étude.
Pfizer, Glaxo-Smith Kline, AstraZeneca, Merck, Amgen, Regeneron/Sanofi
et bien d’autres sont répertoriés
Comme offrant des subventions de recherche aux auteurs de l’étude.
Si ça ne te dit rien : coucou, il s’agit de sociétés pharmaceutiques

Heureux hasard… ? :
Il se trouve que ces sociétés fabriquent des médicaments hypocholestérolémiants
Le nom savant pour dire médicaments qui visent à diminuer le taux sanguin de cholestérol.

Puis heureux hasard numéro 2 :
Les financements principaux de l’étude proviennent de :
Canola Oil Council, California Walnut Commission et National Cattlemen’s Beef Association…
Et donc cette même étude aurait apparemment montré que l’huile de canola et d’autres acides gras mono et polyinsaturés réduisaient le LDL
LDL : Low Density Lipoprotein, ou lipoprotéines de faible densité
Connu comme le « mauvais cholestérol ».

Bien sûr peu importe que l’huile de canola soit un acide gras génétiquement modifié…,
Riche en acide érucique,
= un acide gras à très longue chaîne qui peut perturber les membranes de nos cellules
Et très probablement causer des maladies cardiaques (déjà prouvé sur animaux dans d’autres études).


Cela donne matière à réflexion…


L’ingénierie financière d’une étude peut influencer les résultats,
Comme nous l’avons vu maintes et maintes fois,
du tabac, aux sodas, en passant par les OGM.

Il est important, lorsque nous examinons la science
et les dernières recherches sur la nutrition,
de voir au-delà des conclusions hâtives
et de questionner l’origine.


À garder en tête :


Bien que manger de l’huile de noix de coco à gogo
Ne soit probablement pas la meilleure idée
– principalement parce qu’il y a tellement d’autres graisses plus importantes pour la santé de tes cellules et de ton système nerveux –
L’huile de noix de coco est utile et saine dans bien des cas. 😍

D’ailleurs, en fin de rapport, la mention écrite en tout petit :
L’American Heart Association aurait déconseillé l’utilisation de l’huile de noix de coco, tout en précisant que « les essais cliniques comparant les effets directs sur les MCV (maladies cardiovasculaires) de l’huile de noix de coco et d’autres huiles alimentaires n’ont pas été signalés ».
En d’autres termes, il n’y a pas de données reliant les maladies cardiovasculaires à l’huile de noix de coco.

Participe au prochain challenge gratuit Body Mind Détox (lien clickable) :
4 jours de recettes (petit déjeuner, déjeuner, dîner) & de conseils pour détoxifier ton corps, et retrouver une sérénité mentale et émotionnelle.

Pour terminer notre histoire d’huile de coco

On aimerait te partager quelques derniers détails
Des détails qui font la différence
Quand il s’agit de faire nos choix au quotidien.
Surtout que maintenant, de nombreuses marques se mettent sur le marché,
Et t’empoisonnent en te faisant penser que tu manges sain…

Premièrement
Les bienfaits de l’huile de coco viennent principalement d’un truc :
Elle contient des graisses saturés saines
appelées les triglycérides à chaînes moyennes (TCM).
Ces graisses uniques comprennent les acides gras suivant :

  • Acide caprylique
  • Acide laurique
  • Acide caprique

On te met direct dans l’ambiance car on y fera référence plus bas.

Rapido presto 4 bienfaits de l’huile de coco 🥥 :

1) L’huile de coco est bonne pour la cuisson
Contrairement à d’autres huiles végétales,
Elle supporte les hautes températures
Et ne se détériore pas sous la chaleur,
Elle ne perd donc pas ses bienfaits et ne devient pas toxique.

2) Anti-…!!
Elle contient environ 40% d’acide laurique,
qui aurait des propriétés antifongiques, antivirales et antibactériennes.
Bref, elle met K.O. les infections et les virus.

3) Santé du coeur 💚
La consommation régulière d’huile de coco
Augmente les niveaux de cholestérol HDL
(traduction = bon cholestérol !)
Pour ton info
Le cholestérol HDL a la capacité de capter le surplus de cholestérol
puis de le transporter vers le foie afin qu’il y soit éliminé.
C’est pour cette raison que le cholestérol HDL est souvent qualifié de « bon cholestérol ».
Ce qui contribue à améliorer la santé du cœur.
Ben ouais, ça circule, et ça ne reste pas à boucher les artères !

4) Santé du cerveau
Les TCM (tu suis ?!) de l’huile de coco
Jouent un rôle sur la stabilisation de la glycémie (taux de sucre)
Et la réduction de l’inflammation dans le cerveau.
L’huile de coco peut améliorer les performances mentales
et réduire le risque de troubles cérébraux
(Alzheimer, neurodégénérescence générale).

5) Et plus encore…
Aussi bonne pour l’hydratation de la peau, du cheveu
L’équilibre des hormones
Et anti-âge.


Tout ça étant dit, manger de l’huile de coco c
omme unique source de bonnes graisses pour ton corps

N’est pas du tout adapté.
Tu fais partie des Super Gens (puisque tu lis cet article !), 
Et tu as donc besoin de nourrir ton corps et ton cerveau de manière appropriée
Pour en révéler le plein potentiel

Du coup, pour la cuisson
Tu peux alterner l’huile de coco
Avec du ghee (beurre clarifié)
Ou de la graisse d’oie / canard (pour les non végés !)

Bien sûr à rajouter dans ton alimentation, il y a les gras monoinsaturés :
Entre autres :

  • L’avocat
  • L’huile d’olive
  • Les noix : amandes, macadamia, noix de pécan, noisettes

Mais ceux dont on voudrait te parler sont les Omega 3.
Les oméga-3 sont considérés comme des acides gras essentiels
Parce que ton corps ne peut pas les produire.
L’unique source vient de l’alimentation.

Les oméga-3 se trouvent à des concentrations élevées
dans le système nerveux et le cerveau
où ils sont nécessaires pour construire des membranes cellulaires saines,
réduire l’inflammation,
favoriser la formation de nouvelles cellules,
former des substances chimiques importantes du cerveau
et améliorer la transmission nerveuse.
Blablabla.

En gros sans Oméga 3 ton cerveau rame
Et c’est la misère !
Tu t’en rends peut-être pas compte
Mais c’est à prendre très au sérieux
Si tu veux préserver une bonne santé mentale maintenant
Et en vieillissant

Là où tu trouves le plus d’Oméga 3 :

  • Les petits poissons (sardine, maquereau, anchois)
  • Le saumon sauvage (préférablement venant d’Alaska pour moins de contamination)
  • Les graines : lin, chia
  • Et éventuellement une supplémentation d’Oméga 3


Pour terminer, on te laisse là dessus : Comment reconnaître une bonne huile de coco ?

Il y a une erreur à ne pas faire à l’achat
Car toutes les huiles de coco ne sont pas de bonne qualité.

Une bonne huile de coco
Est obtenue à partir de la pulpe fraîche
et non de la pulpe séchée et de son enveloppe également appelée coprah.
Comme l’huile de coprah doit encore faire l’objet d’un traitement intensif avant de devenir comestible, elle n’est pas un produit naturel pur.

Oublie donc l’huile de coco qui serait raffinée, solidifiée, blanchie, désodorisée
ou altérée de quelque manière que ce soit.

Choisis :
Une huile de coco pressée à froid,
Donc jamais chauffée à plus de 42 °C pendant le processus de pressage
Aussi appelée huile de coco vierge / extra-vierge.
Et évidemment issue de l’agriculture biologique.

#LeGrasC’estlaVie 😋

On espère que nos articles t’inspirent à faire des choix conscients et éclairés.


PS : Nos conseils ne se substituent pas à un avis médical. Nous t’invitons à consulter et à te référer à ton médecin traitant en cas de doute ou bien en fonction de ta pathologie. 

Tu aimes le contenu de cet article ? Inscris-toi à la SuperLetter pour recevoir chaque semaine, des articles et des conseils exclusifs, réservés aux abonnés.  

🔒100% sécurisé. Vos données restent confidentielles.

D'autres articles qui pourraient t'intéresser :